happn: les 4 erreurs a eviter sur son profil

Il vous arrive souvent de vous demander qui vous êtes susceptible de rencontrer sur une appli de rencontres, quels sont les différents types de profils que vous pouvez croiser ? Est ce qu’il y a des profils qui reviennent assez souvent ? Et si oui, comment les reconnaître ?

photo de profil happn 02

Nous avons décodé les quatre pires profils que vous pouvez rencontrer sur une application de rencontres.

Après les avoir décodé, vous pourrez les reconnaître assez facilement et si vous vous trouvez dans une de ces catégories, on vous dira comment en sortir. Bah ouais, personne n’a envie de faire partie des quatre pires profils, non ?

Premier profil le grand timide ou la grande timide

Autrement appelé l’adepte du zéro effort. Voilà un des profils bien reconnaissables sur les applis. C’est le mec ou la fille gentille, mais un peu trop timide. C’est une personne exagérément introvertie, une personne qui se met très peu en valeur. Par exemple, la photo de profil Happn ne met pas du tout cette personne à son avantage. Cette personne ne fait pas forcément d’efforts pour aller vers les autres, c’est typiquement le genre de personne qui, sur un site de de rencontre, ne viendra jamais vous parler et qui, dans la vraie vie, ne fera jamais le premier pas. L’idée d’une appli de rencontres, c’est quand même d’être assez transparent, c’est à dire donner des informations sur vous. C’est vrai qu’avoir un coup de cœur sur quelqu’un à travers une application, c’est pas toujours évident alors, il faut mettre toutes les chances de votre côté pour attirer l’attention de l’autre.

Très important. Le seul point positif de ce profil… si, vous vous aurez l’occasion d’être chez vous tranquille pour regarder la troisième saison de la Casa del Papel. Sans être dérangé en charentaises des pieds sous la table, vous serez tranquille.


« Bah voilà, personne m’écrit. »

Vous sentez que vous faites partie de cette catégorie de profils ? Alors regardez bien comment en sortir. Mais en fait, c’est simple, commencez par prendre une photo de vous qui vous met en valeur. D’ailleurs, n’hésitez pas à en faire plusieurs de vous. Plus on a de photos, plus on a de chances de crusher. Au lieu de la faire avec votre portable en selfie comme ça, c’est un peu moche, mais demander à quelqu’un de la faire pour vous ou quelqu’un qui s’y connaît, un ami que vous avez, qui sait faire des photos. Vous pouvez même pousser un peu plus en réservant les services d’un photographe professionnel pour site de rencontre . Ensuite, mettez des informations personnelles, pertinentes, vos centres d’intérêt, vos hobbies, on veut savoir qui vous êtes et puis, dernière chose essayez d’arrêter d’être dans la position d’attente, prenez les choses en main.

« Qu’est ce qu’il a dit ? Qu’il fallait se prendre en main, c’est ça ? Celle-là me plaît, je lui écrit »

Vous ne tombez pas non plus dans le profil suivant : Le switcher ou la switcheuse, autrement appelé le scroller ou la scrolleuse.



C’est la personne qui like tout le monde qui fait des hello à tout va pour être sûr d’avoir un like ou quelque chose en retour. Et dans cette distribution et cette frénésie de like, le switcheur, très généralement, en veut toujours plus et, par ricochet, se lasse très vite. C’est une personne qui passe très rapidement d’une discussion à une autre. L’application est considérée par le switcheur comme un booster d’ego et non comme un endroit de potentielle rencontre. Si vous avez l’impression de faire partie de cette catégorie, pas de panique, tout est encore possible. C’est le moment de prendre votre temps pour bien vous faire comprendre/

  • « Salut,
  • Salut ça va ?
  • Ben ouais, pas mal et  toi ? Tu fais quoi dans la vie ?
  • Moi je susis Dr dans le BTP et j’ai crée…
  • Yes.
  • Mais j’écris à côté en fait des pièces de théâtre sur une meuf qui est DR dans le BTP. » 

En switchant, vous ne rencontrer personne, vous privilégiez la quantité à la qualité. Si vous voulez découvrir une personnalité, c’est mieux d’être focus et concentré, àa fait du bien de pas tout le temps être happé par quelque chose part, l’idée qu’il y ait tout le temps quelque chose de mieux ailleurs.

L’idée, c’est vraiment de prendre le temps lors de la première rencontre. C’est vrai que le premier rencard, finalement, c’est jamais significatif. Celui ou celle avec qui vous avez bu un verre hier soir n’était peut être pas si à l’aise et le crush a ses raisons, vu que c’est le premier rencard. L’idée, c’est de ne pas être définitif. Je suis sûr que votre crush a beaucoup d’autres choses à vous raconter.

photo de profil happn 01

Troisième profil le relou ou la reloue.

Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe. Ce type de profil, vous les connaissez bien.

Le ou la relou et c’est bien dommage se rend rarement compte qu’il est dans cette catégorie, aveuglée par la volonté qu’il se passe quelque chose rapidement, par le fait de plaire à tout le monde. Cette personne n’aime pas l’absence de réponse, c’est une personne qui est en constante relance, en attente perpétuelle. Elle veut à tout prix un crush et quand crush il y a la demande envers le coach est trop présente, trop forte, trop que du coup, ça devient vraiment relou. Si on devait faire une comparaison avec la vraie vie, c’est le dragueur ou la dragueuse bien, bien lourdingue, celui qui se joue plus de la soirée alors même que tu lui a exprimé plusieurs fois un non.

« 

  • Salut ! Ecoute, je t’offre un verre et après on va danser ?
  • Non merci, c’est gentil.
  • Quoi ?
  • Non, merci.
  • Un shot, alors ?
  • Je suis au café, donc merci, c’est gentil.
  • OK. Oh dis donc, je t’offre un verre et après on va danser ? Bah au moins avec toi, on peut parler.
  • Excusez-moi, vous parlez avec qui ?
  • Pardon ?
  • Vous parlez avec qui ?
  •  Ouais, ouais, c’est ça.

»

Vous l’avez compris dans cet exemple, le relou trop sûr de lui et de l’effet qu’il fait ne prend même plus en compte la réalité. Voici le vrai inconvénient de ce profil. Peut être finalement qu’on l’a tous été un jour, on a tous été maladroits parce que aveuglés par quelqu’un qui nous plaisait beaucoup. Ça sert à rien de forcer les relations humaines. Quand ça bloque, ça bloque. Si vous vous reconnaissez dans ce profil alors efforcez vous d’aller doucement, détendez vous, tout ne se joue pas dans la minute. Un peu de patience. Pensez à vous laisser désirer, sinon vous risquez de faire fuir l’autre, en fait. Après tout, on n’est pas tous compatibles, mais en même temps, si c’était le cas, vous imaginez ? Salut toi, salut toi !

photo de profil happn 05


Quatrième profil le stalker ou la stalkeuse

Je vous le confesse. Mais on est tous un peu stalker. Oui, toi aussi qui me regarde derrière la caméra, toi aussi l’ingénieur son juste à ma droite. Pourquoi ? Parce qu’avec les réseaux sociaux et Internet plus largement, on peut avoir énormément d’informations tout de suite ou en tout cas des bribes d’informations et en fait, ce n’est pas une si bonne idée d’avoir des informations sur votre crush, peut gâcher les choses et tout d’abord, le plaisir de la découverte. Ben oui, il va falloir faire semblant quand vous serez en face de votre crush d’être surpris sur des sujets que vous connaissez déjà, en fait. En plus, faites attention, vous risquez d’orienter la conversation sur des sujets qui vont lui mettre la puce à l’oreille, une expression des années 80, désolé.

Dans la vraie vie, c’est comme si vous jouiez au poker et que vous trichez. Alors OK, vous allez gagner, mais est ce que ce sera la bonne façon ?

« 

  • En fait j’y suis allé deux, trois fois.
  • Wow ! A tes souhaits.
  • Mais le rhume des foins, c’est une horreur.
  • Non, je pense que c’est la rhinite que tu t’es attrapé à tes 18 ans et deux mois, c’est celle que quand tu es animatrice de colo, là, dans le Jura, cette année là, tu avais des petites mycoses sous les pieds, pied droits. Puis tu avais un plâtre aussi parce que j’étais foulé le coude.
  • Comment tu sais ça ?
  • Et tu traînais avec Joséphine et Michael. Michael, il était amoureux de toi, d’ailleurs. Où tu vas, Marion ?
  • Mais t’es malade !
  • Marion !
  • T’es malade !

»

photo de profil happn 03

Le point positif, c’est que ça peut être rassurant d’avoir des informations sur la personne que vous allez voir pour éviter les blancs, par exemple. Mais encore une fois, la meilleure chose, c’est de découvrir ça sur l’instant, de rebondir sur les choses qui sont dites pour être dans un vrai échange spontané. Si vous avez déjà vu ses photos de vacances au Mexique, vous savez qu’il travaille en tant qu’avocat, qu’il aime Bob Dylan ou le sabre laser, quand vous serez moins surpris, vous ne vibrerez pas à la même fréquence, vous risquez même d’être blasé ou même absent puisque les informations, vous les connaîtrez.

Si vous faites partie de ce genre de profil. Un conseil ne cherchez pas à tout connaître de votre crush avant même de l’avoir rencontré. On a vu ensemble, de manière assez exhaustive, les quatre pires profils que vous pouvez rencontrer sur les applis de rencontres. Si vous en faites partie, vous savez maintenant comment faire pour ne plus que ça soit le cas et si vous n’en faites pas partie, vous savez comment faire maintenant pour les éviter. Et bien évidemment, si vous aussi vous êtes tombé sur d’autres types de profils bien, bien lourds ou vraiment les pires du monde, n’hésitez pas à les mettre en commentaire dessous. On sera ravi de vous lire à très bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s